Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

Une Nouvelle Ere

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

Odio  

 

Préambule

 

     En dehors des destructions de la Guerre des Dieux, depuis la signature de la Convention qui mit un terme à l'Age des Dragons, l'Homme pu de nouveau croire en l'avenir. Alors s'établit l'Empire Patrian, son peuple apprenant des Ljosalfars et des Aifons, mais commerçant aussi avec eux. Très vite la nation Patrian devint extrêmement puissante.

     La plupart des batailles de Basium se déroulaient en enfer, et Cassiel était révéré parmi les Patrians, plus philosophes que religieux.

     Les enfants d'Os-Gabella, qui avaient appris à vivre en exploitant l'Homme pour subvenir à leurs besoins, étaient un fléau pour le genre humain et son seul véritable prédateur. Malgré cela, l'Age de la Magie était la plus paisible des périodes que l'existence de l'Homme ait connue.

     Mais le début de l'Age de la Magie vit aussi l'apparition de nouveaux rebelles et de nouvelles races...

 

 

La Prison d'Odio

 

     Lorsque les dieux se rencontrèrent aux Sept Pins et qu'ils appelèrent à une trève dans la Guerre des Dieux, les armées divines se retirèrent sur leurs terres sacrées et l'humanité eut un aperçu des temps de paix qui se dessinaient. Mais le plus grand des anges d'Aeron, l'Archange Odio, ignora l'ordre de ses seigneurs. Sa soif de sang l'emporta et il mena une armée d'Ires sur les terres de la Déesse de la Terre,  Kilmorph.

     "Que signifient les paroles de quelqu'un qui ne sait même pas gouverner sa propre maison? Si le Dieu de la Fureur veut partager notre conseil, il faut qu'Odio le quitte!" s'exclama Kilmorph.

     Les dieux approuvèrent et la protection d'Aeron fut retirée à Odio; à cet instant, la Reine des Gemmes (comme les dieux l'appelaient parfois) apparut, et envoya Odio sur la Création. Là-bas, elle le transforma en pierre pour en faire un exemple éternel du pouvoir des dieux, et de ce qu'il en coûtait d'oser défier leur volonté.

 

 

Kheldon Ki le Sculpteur

 

     Un artiste du nom de Kheldon Ki fut appelé un jour par un riche seigneur Patrian qui lui ordonna de sculpter devant sa demeure une statue à son effigie, afin que la population toute entière puisse l'admirer et la révérer. Kheldon Ki était doué, et son art était si réaliste qu'il parvenait même à montrer l'âme véritable de ses modèles. Ainsi, la statue du seigneur affichait amour-propre et vanité à tous ceux qui la regardaient. Lorsque le seigneur la vit terminée, il ordonna de la démolir et à Kheldon Ki de passer le restant de ses jours dans le plus profond de ses donjons. Kheldon Ki passa quarante années à l'intérieur du cachot, seul et aveuglé. Pour combattre la solitude, il finit par sculpter des personnages à partir des blocs de pierres de sa caverne. A la fin de sa vie, il avait créé des centaines de statues d'hommes et de femmes trapus accomplissant une grande variété de tâches quotidiennes. A un âge avancé, Kheldon s'allongea par terre dans le donjon, il se sentait proche de mourir. A cet instant, Kilmorph, Déesse de la Terre, apparut devant lui et s'exprima, "Ils t'ont enfermé injustement, c'est pourquoi je t'accorde une dernière faveur. Choisis-la prudemment toutefois, tu ne pourras en demander qu'une seule, qu'elle soit une vengeance contre le seigneur qui t'as emprisonné ou encore une nouvelle jeunesse te permettant de vivre à nouveau." Kilmorph espérait ainsi tester Kheldon Ki; elle voulait savoir s'il était devenu à ce point amer qu'il voudrait se venger du seigneur, et se rendre indigne de son paradis. Mais Kheldon fit un autre choix, et répondit à la place, "Je ne souhaite pas une vengeance qui ne m'apportera rien, et je ne veux pas non plus d'une nouvelle vie, alors que je suis préparé à mourir; mon seul souhait serait de ne pas avoir à passer mes dernières heures dans la solitude." Kilmorph vit sa réponse d'un bon oeil, et insuffla la vie à toutes les statues créées par Kheldon, qui s'occuperont de lui jusqu'à ce qu'il expire. Après la mort de Kheldon, son âme fut transportée vers l'Au-Delà sur le dos d'un grand dragon, où l'accueillirent les esprits de ses ancêtres. Les personnages de pierre, quant à eux, creusèrent pour s'enfuir du donjon et se disperser à travers les souterrains, pour devenir les premiers Nains d'Erebus.

     Bambur est un exemple de ces quelques nains originels. Il fut sculpté par Kheldon et possède le souffle de Kilmorph en lui. Il est presque aussi talentueux dans le domaine de l'artisanat que son créateur, mais lui façonne des armes plutôt que des statues.

     La première génération des Nains ne connaîtra pas l'usure du temps; ils seront des siècles plus tard exactement comme ils furent sculptés jadis, mais chaque génération nouvelle verra son espérance de vie légèrement plus courte que la précédente. Alors qu'ils s'éloigneront toujours un peu plus du souffle de Kilmorph, leur âme comme leur corps deviendront plus mortels. Bambur aura à regarder cette lente disparition, mais Bambur combattra toujours pour sa déesse, sa mère. Sa force, et ses armes, seront toujours disponibles pour tous ceux qui se battront au nom de Kilmorph.

Commenter cet article