Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

Un Nouvel Air

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

SongDwarves SS

 

Les Fils de Kheldon Ki

 

     Durant l'Age de la Magie, les nains ne seront pas les nations unies qu'ils formeront à l'Age de l'Hiver. Tribus dispersées de montagnards, ils deviendront des artisans et ingénieurs habiles, peu intéressés par l'exploration de terres lointaines. Aimables et accueillants, ils feront des cibles idéales pour les escrocs des autres royaumes, et notamment des Patrians. Les plus grandes oeuvres de leurs forgerons et de leurs sculpteurs seront le plus souvent échangées contre des babioles, ou pire contre de simples illusions qui disparaîtront avec leurs créateurs. Les nains n'obtiendront jamais réparation de la part des seigneurs locaux, que ce soit par la force des armes ou par la diplomatie. En effet, leurs armées dispersées seront peu dissuasives, et les dirigeants voisins leur feront aussi remarquer que, après tout, ils avaient bien accepté les différents marchés.

     Ces abus engendreront leur méfiance envers les étrangers et envers toutes les formes d'illusion et de magie, ce qui poussera une majeure partie d'entre eux à retourner sous terre. Leurs anciennes cités, accueillantes et construites près des cols montagneux seront peu à peu abandonnées au profit de communautés souterraines plus sûres. Les tribus se rapprocheront et, petit à petit, une civilisation unifiée s'élèvera du nombre, les Khazads. Certains nains commenceront même à se demander pourquoi ils s'étaient, jusque-là, toujours mêlés aux étrangers.

     Vers la fin de l'Age de la Magie, peu de khazads seront aperçus par les autres races, et l'on dira plus tard que, profondément installés dans leurs demeures souterraines, ils n'auraient pas remarqué l'arrivée de l'Age de l'Hiver, et ce pendant près de trois générations.

     Mais d'autres tribus naines seront, elles, restées à la surface. Certaines tribus dont celle des Luchuirps de l'Empire des Kradh-Ke-zun, les "nains vivant à ciel ouvert", arriveront même à prospérer. Les Luchuirps se sont adaptés à la vie en surface jusqu'à même en oublier les secrets de la vie souterraine. Artisans fantastiques, artificiers habiles et enchanteurs compétents, les Kradh-Ke-zun créeront quelques uns des plus grands artefacts de l'Age de la Magie, parmi lesquels les Golems: des golems pour la guerre, des golems pour le transport, des golems pour l'agriculture, l'extraction minière et l'industrie. La vie, pour ceux qui résideront à Ciel Ouvert avec le soutien inconditionnel de ces serviteurs obéissants et infaillibles, sera agréable, et la population prospérera entre montagnes et forêts.

 

   

Yggdrasil

 

     "Elle m'avait emmenée dans une forêt très proche de la ville. Elle tenait dans sa main gauche un sac de tourbe enrichie et dans l'autre une petite graine brillante. Elle disait que cette seule graine nous apporterait bonheur et prospérité au-delà même de notre imagination.

     Lorsque je demandai à mon maître pourquoi la graine brillait aussi puissamment, elle me répondit juste par un sourire. Le soleil brillait chaudement en ce jour, révélant ses yeux énigmatiques et emprunts de tristesse. Elle s'agenouilla, planta la graine et murmura quelque chose que j'étais bien incapable de comprendre. A cet instant, elle s'effondra inconsciente sur le sol.

     Soudain, de petites racines commencèrent à pousser sous son corps, la recouvrant rapidement et totalement. Les racines continuèrent à croître vers le haut, formant la silhouette d'un arbre, et ceux autour commencèrent à se courber en direction de son corps, presque comme s'ils voulaient se joindre à cette croissance miraculeuse. Des mousses en-dessous de nous commencèrent à palpiter et d'étincelants papillons émergèrent dans l'air léger, transformant la forêt toute entière en un jardin rayonnant. Et alors que j'observais fixement l'arbre géant, je compris qu'elle avait remplie la graine de sa propre âme.

     Chaque jour depuis ce jour, je reviens sous cet arbre et cueille ses fruits magiques en l'honneur de mon maître regretté. Nous l'appelons Yggdrasil, l'Arbre de Vie."  

 

- Laudellina, apprentie druide -

Commenter cet article