Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

Les Petits Avares - Partie 4

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

Forgeron

 

Le Mithril

     Découvert à l'Age de la Magie, le Mithril est plus solide et plus léger que l'acier. Les Nains, les premiers à le découvrir, prirent un malin plaisir à répandre la rumeur sur ce métal blanc comme n'étant en réalité que de l'os de dragon sculpté, s'amusant à observer leurs concurrents s'aventurer dans les repaires de dragon pour tenter d'en obtenir.
     Aujourd'hui la tradition continue, mais depuis que ces repaires renferment de nombreux artefacts fabriqués à l'Age de la Magie, les chanceux qui réussissent à survivre à leur entreprise sont le plus souvent récompensés par le Mithril qu'ils étaient venus chercher.


Les Forgerons Nains

     Chaque forgeron nain est d'une certaine manière un "marteau" potentiel, et les forgerons nains sont nombreux.
     Lorsque les Khazads s'en vont en guerre, leurs artisans laissent derrière eux l'enclume pour rejoindre les rangs de l'armée, ne prêtant pas seulement leurs muscles à la nation naine, mais aussi leurs compétences en matière d'ingénierie. Il leur arrive également de superviser les différentes unités naines pour l'excavation des mines et la construction des forts.


La Guilde des Marteaux

     La Guilde des Marteaux est un magnifique édifice orné, fait de pierre et de marbre, et couronné par un dôme doré mesurant plus de 100 pieds de diamètre.
     Défi d'ingénierie d'une extrême complexité, le dôme s'est effondré plusieurs fois durant son existence. Quatre élégantes tours se dressent à chacun des angles du bâtiment.
     L'intérieur de la Guilde des Marteaux est un merveilleux espace de colonnes et d'arches s'étendant jusqu'au dôme, donnant l'impression de flotter sous son plafond. Pour le reste de l'ouvrage, des mosaïques dorées dépeignant des scènes légendaires et des images royales recouvrent des murs d'un marbre subtilement coloré.


Les Soldats avec Hache

     Les haches sont utilisées depuis la nuit des temps, et pas seulement en tant qu'outils. Lorsque les dieux enseignèrent au genre humain le secret du travail des métaux, l'art de tuer son voisin fit un immense bond en avant.
     La hache de guerre, l'arme préférée des Nains, est aussi très redoutable entre les mains humaines, fendant la chair et les os avec des conséquences aussi horribles que définitives.
     Les haches de guerre en métal coûtent particulièrement cher et sont difficiles à forger, ainsi, elles sont réservées aux privilégiés de la classe professionnelle des guerriers, le plus souvent des gardes du corps de la noblesse. Ces guerriers professionnels sont généralement des vétérans endurcis par leur participation à d'innombrables vendettas et autres guerres de clans, leur ayant apporté un sérieux tranchant au combat. Impitoyables et peu enclins à montrer leur compassion, ils sont réputés pour leur capacité à éradiquer les unités les moins expérimentées.
     Il n'est pas rare de voir les Soldats avec Hache qui sont tombés en disgrâce ou qui ont été bannis rejoindre les rangs de tribus barbares, en tant que pillards d'élite ou dans la garde rapprochée de leurs chefs. Ces tueurs nonchalants mais efficaces sont même plus terrifiants que les guerriers souvent désorganisés qui composent le corps des armées barbares.


Les Arquebusiers

     Le secret de la Poudre à Canon est Nain. Ceux-ci l'utilisent pour tendre des pièges comme pour créer des passages en faisant sauter la roche récalcitrante.
     Il aura fallu aux humains de nombreuses années pour acquérir ce secret des Fils de la Terre, mais une fois qu'ils y parvinrent le temps qui s'écoula avant qu'ils n'utilisent la Poudre à Canon comme arme fut des plus courts.
     Quoique lourde, imprécise et déplorablement lente à charger, les Arquebusiers trouvèrent deux gros avantages à cette nouvelle arme: sa détonation et sa puissance. Les Arquebusiers peuvent balayer les murs des cités comme s'ils étaient en papier.


Les Myconides

     Il existe d'étranges créatures au plus profond de la terre. C'est sur les bords de vastes lacs souterrains que les Khazads ont rencontré l'une des créatures les plus improbables, le Myconide.
     Les Myconides ont tendance à se cacher dans leurs luxuriantes forêts de champignons et à tranquillement vivre au plus loin du soleil.
     Plus tard, dans l'Age de la Renaissance, lorsque les Khazads auront besoin de leur force, et notamment de leurs nuages de spores toxiques, les Myconides sortiront de leurs souterrains pour se battre aux côtés de ceux qui leur ont offert leur amitié.


Les Murs de Pierre

     Dalrin, commandant de la 81ème légion, trois heures avant de repousser une attaque barbare: "Tu ne vas pas me croire... mais j'ai envoyé un coureur à Leane la Dorée pour qu'un mage vienne nous aider à défendre cette petite ville sans grande importance. Deux jours plus tard, un Adepte nain arrive, et sais-tu ce qu'il fait? Il invoque une pile de pierres, juste devant la ville. J'avais imaginé que nous pourrions détruire des compagnies entières d'ennemis grâce à des boules de feu, mais j'ai juste eu droit à un mur de pierre. Je crois bien que nous allons encore devoir nous contenter de nous défendre. Retourne à ton poste, les orcs vont bientôt arriver."


Les Auberges

     Le tohu-bohu de l'Auberge de Ville la distingue de ses cousines des campagnes, où les bancs finissent le plus souvent par épouser la forme des postérieurs des habitués. Elle sert toutefois la même fonction: jouer le rôle d'espace de détente et de centre communautaire, à la différence près que les conversations ne s'arrêtent pas à chaque fois qu'une nouvelle tête franchit le seuil de la porte d'entrée.
     L'Auberge de Ville a d'autres fonctions également, bien que moins attendues: elle est un centre d'affaires, légales ou non; elle est un lieu où se créent de nouveaux contacts; elle est un centre de diffusion d'informations et d'idées nouvelles, ou importées. En réalité, la plupart de ces idées passent à la trappe une fois la réflexion à tête reposée du lendemain matin terminée. Aussi, certaines des informations ne sont que des "mots d'ivrognes", et certains des contacts vaudraient mieux être oubliés, mais il y a aussi des endroits où un Amurite peut rencontrer un Balseraphs sans nécessairement les voir croiser le fer.
     Pour conclure, on peut dire que les contacts sont établis, les paumes sont grasses, et les affaires courantes d'une ville, voire même d'un empire, y sont expédiées.

- Extrait de "Les Mécanismes de l'Empire", par Kandros Fir -

Commenter cet article