Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

La Convention

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

Isawas%20Scrolls

 

 

La Tueuse de Dieux

 

     Je naquis pour mettre un terme à un âge de destruction. Dragons, anges, leviathans, les gigantesques armées des dieux s'affrontaient pour prendre l'avantage sur la Création. Sous leur fureur, la terre tremblait, et l'Homme vivait comme enfermé dans une existence terrifiante qu'il ne pouvait espérer comprendre.

     Les dieux finirent pourtant par se mettre d'accord sur un point: s'ils continuaient ainsi, tout ce qu'ils avaient créé finirait par disparaître. Alors, ce qu'ils voulaient gagner par leur guerre, ces êtres vivants nés de leur coopération à l'heure de la création, serait finalement détruit si aucun accord n'était trouvé dans les plus brefs délais.

     Finalement ils partirent l'un après l'autre, en direction d'un endroit reculé d'Erebus, les Sept Pins, jusqu'à ce que les 21 y soient rassemblés.

     L'accord fut signé par chacun d'eux après de nombreuses relectures. Moi, j'étais le symbole manifeste de ce traité, et de son application: la Tueuse de Dieux.

     Le serment que chaque dieu fit me liait à leur destin. Alors que tour à tour ils énoncèrent leur consentement, leur nom se voyait gravé sur la surface de ma lame. Puis ils repartirent la mort dans l'âme, avec désormais l'interdiction de revenir en personne sur Erebus, me laissant entre les mains d'un guerrier humain, le dénommé Finner.

     L'objet de ma conception sera bien vite oublié lorsque la Tueuse de Dieux servira comme n'importe quelle autre épée lors de vulgaires batailles.

      L'usure, le temps et l'irresponsabilité des hommes finiront par me briser en plusieurs morceaux, mais ma nature ne pourra jamais être détruite. Un jour, Mulcarn rompra son serment.

     Vous m'apporterez jusqu'à lui. Pour ce péché qu'il fera, vous m'apporterez jusqu'à lui.

 

 

Cassiel

 

     Cassiel était l'Archange au service du Dieu de l'Equilibre, Dagda. Il passa l'Age des Dragons à protéger les hommes qui se cachaient de la puissance des dieux guerroyant autour d'eux. C'était sur son conseil que Dagda créa et signa la Convention, mais Cassiel sentit que celle-ci n'allait pas assez loin. Il voulait que les dieux se retirent complètement, pour laisser les hommes créer leur propre monde. Puisque la Convention autorisait les dieux à combattre à distance, mais avec eux, Cassiel abandonna son poste au service de Dagda et commença sa propre croisade pour éloigner les hommes d'une guerre avec laquelle ils n'avaient pas grand chose à voir. Cette décision lui fit gagner quelques alliés parmi les dieux et les humains qui les servaient. Alors, quelques âmes courageuses furent attirées par la profession de foi de Cassiel, bien qu'il refusa de se présenter à eux comme quelque divine aubaine ou même d'imposer une ligne directrice à leur endroit. Ses disciples devaient adhérer à ses idées mais aussi accepter de se diriger eux-mêmes.

     Tout au long des âges, les villes des Grigori offriront un havre de paix à tous ceux qui voudront conduire leur propre existence. Les guerres de l'Age de la Magie et la pénurie de l'Age de Glace leur feront payer un lourd tribut comme toutes les autres civilisations, mais les Grigori chercheront de l'aide non pas du côté des paradis mais en eux-mêmes.

 

 

Basium

 

     Basium était l'un des deux jumeaux archanges au service d'Arawn, Dieu de la Mort et de la Vie; mais lorsque la Convention fut signée, il refusa d'abandonner le combat qu'il menait contre les démons.

     Lui et une petite armée d'anges rebelles désobéiront à leurs maîtres et continueront le combat contre le mal. Ils passeront alors leur temps entre la Création et l'Enfer, menant de front leur guerre. Ils seront alors présents partout où séviront les démons.

     Ces Anges se soucient peu des populations civiles, ne se sentant concernés que par l'extermination des démons; ils sont d'ailleurs souvent confondus avec ces monstres en raison de leur étroitesse d'esprit, comme de leur aspect brutal et belliqueux.

 

 

Ange

 

Mort inanimé je devins un végétal,

Mort végétal je devins un animal,

Mort animal je devins l'homme que nous sommes,

Alors pourquoi aurais-je peur de mourir homme ?

Je préfère la joie de partir satisfait

Et déployer les ailes d'un ange parfait  !

Mais si d'une quelconque faiblesse je souffre,

Mon entité d'homme ne sera plus qu'un gouffre,

Et l'idée d'inexistant pour l'inexistence

Devrait m'apprendre à ne plus déjouer d'insistance.  

 

- Poème Mercurian -

Commenter cet article

Stoik 14/02/2011 17:51


Comme vous pouvez le constater il y a 3 types de textes qui sont traduits: les textes littéraires, les textes explicatifs et les poèmes.
Evidemment les littéraires sont les plus intéressants, les poèmes les plus difficiles et les explicatifs, bah ils sont nécessaires à la compréhension de l'histoire...
Hmmmm, vous devez être en train de vous demander: mais pourquoi ce commentaire sans intérêt?
Réponse: bah il faut bien que quelqu'un en fasse... des commentaires! :p
M'enfin si tout est limpide pour tous, alors tant mieux! ;)