Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

La Chute de Mammon - Partie 3

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

sept pins

 

Les Sept Pins

 

     Les dieux débattirent encore et encore, pour finalement se mettre d'accord sur l'idée de créer une autre femme pour Nemed. Mais cette fois-ci les présents devraient être moins nombreux que ceux offerts à Gabella, afin d'éviter qu'elle ne soit trop tiraillée moralement. Elle serait mortelle par son corps, ainsi, ses différents choix ne pourront avoir d'impact durable sur la Création. En revanche, son âme devrait être immortelle, et Arawn avait accepté d'en prendre soin comme de celles des générations de mortels qui la suivraient.

     Ils appelèrent cette nouvelle femme Anesidora; une femme aussi douce que Gabella était féroce. Nemed construisit une ferme au bord d'une magnifique rivière, dont tous deux pourraient profiter. La rivière était bordée par sept grands pins que les dieux venaient fréquemment visiter. Ce lieu était le terrain de jeu préféré des écureuils; on pouvait souvent les apercevoir se pourchasser le long des constructions et des arbres, ou encore caqueter bruyamment lorsque dieux comme humains passaient devant eux.

     Un jour où Agares et Mammon étaient restés au bord de la rivière, où les écureuils s'amusaient, l'un d'eux osa venir se dresser aux pieds d'Agares. Le rongeur leva les yeux en direction du puissant dieu et se mit à bredouiller comme s'il lui contait tous les malheurs du monde. Agares adressa simplement un sourire à la petite créature et lui offrit une noisette, que l'écureuil accepta avec bonheur avant de repartir au loin en sautillant.

     "Le Premier reviendra bientôt dans la Création." commenta Mammon.

     Agares acquiesça.

     "Lorsqu'il le fera, tu te rebelleras contre lui."

     Agares resta silencieux à ces mots. Les deux divinités s'assirent pour regarder les écureuils se disputer la noisette qu'Agares avait donnée à l'un d'eux. Le fruit avait causé une querelle entre les écureuils qui tous voulaient se l'accaparer.

     Agares demanda finalement, "Comment cela va-t-il se terminer?"

     "Je ne sais pas" répondit Mammon, "Je te vois te rebeller, je le vois considérer la Création, mais après... plus rien. Je ne peux voir le futur de quiconque au-delà de ce moment. Je crois qu'il nous tuera tous et défera la Création."

     Agares acquiesça, puis lui demanda, "Que penses-tu que nous aurions dû faire avec Gabella?"

     "Tu veux plutôt dire, qu'est-ce que le Premier devrait faire de toi?"

     Agares répondit simplement, "Oui."

     "Je ne sais pas. J'aime la Création, je ne veux pas la perdre. Mais les questions de moralité sont l'apanage d'autres dieux." Après une courte pause, Mammon ajouta, "J'ai peur de mourir. N'avons-nous pas toujours été?"

     Agares haussa les épaules, "Je parlerai à ceux qui ont défendu Gabella. S'ils accordent plus de valeur à la vie et à la liberté qu'à l'obéissance, alors ils pourront devenir des alliés."

     Avant qu'Agares ne s'en aille, Mammon l'arrêta, "As-tu Maudit Gabella? Es-tu la raison qui l'a poussée à ne pas vouloir se soumettre?"

     "Non" répondit-il, "Je pensais que c'était toi. Mais peut-être Aeron ne voulait-il pas qu'un autre lui prenne sa création si parfaite. Ou peut-être était-ce Cerdiwen, toujours aussi déconcertante."

     "C'est possible" ajouta Mammon, mais Agares était déjà parti. Désormais seul, Mammon s'assit, pour contempler les écureuils qui continuaient à se battre pour la noisette.

 

Commenter cet article