Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erebus

L'univers "dark fantasy" d'Erebus et ses centaines d'histoires traduites du mod de Civilization IV: "Fall From Heaven II"

La Chute de Bhall - Partie 2

Publié le 31 Octobre 2016 par Stoik

177 SaintlyEidolon

 

Brigit la Rayonnante

 

     Elle dépérissait sous l'assaut des flammes, éprouvant pour la première fois la sensation de brûlure. Elle avait l'impression de plonger dans le soleil. Des larmes d'or s'écoulaient le long de son épée, si brûlantes que l'arme commençait à fondre en s'approchant de sa cible. Son armure se déformait, et de ses ailes il ne restait que deux moignons carbonisés.

     Derrière elle, ses 440 anges se battaient contre des milliers d'autres. L'espoir était mince, mais ils ne combattaient pas pour celui-ci, seulement par amour pour ce qu'ils étaient; mais aussi par aversion pour ce qu'ils ne voulaient pas devenir.

     Tous s'étaient retrouvés projetés vers le bas. Bhall avait succombé, détruisant le paradis que tous avaient occupé. Elle n'accordait que peu d'attention à la guerre faisant rage autour d'elle, ce champ de bataille situé dans les cieux, où des anges volaient, s'enflammaient et s'entretuaient. Bhall était le coeur incandescent de ce brasier, telle un imposant météore entouré de milliers de morceaux volant en éclats; Brigit plongeait dans sa direction.

     Brigit termina sa chute sur la poitrine de Bhall, sa force de volonté fut alors partagée entre se protéger, maîtriser ses propres mouvements, et s'éloigner au plus vite de la déesse. Brigit était à peine plus grande que la tête de Bhall, mais elle décida de brandir son épée comme pour l'enfoncer dans le coeur de la déesse.

     "Ma reine, vous devez abjurer. Hommes et dieux reposent tous sur votre force. Dans votre décadence vous consumerez la Création."

     Aucune réponse n'arriva, alors Brigit brandit à nouveau son épée, mais elle ne put achever son geste. Ce n'était ni la douleur, ni la chute qui en étaient la cause, elle n'était simplement pas capable de le faire.

     "Ne peux-tu donc pas me tuer mon enfant?"

     Les mots de Bhall résonnèrent à travers chacun de ses anges. Derrière elle, Brigit voyait le sol se rapprocher; une grande cité avec de hauts clochers et de vastes temples voûtés se trouvait en-dessous.

     "Vous ne pouvez pas chuter, vous ne pouvez pas laisser tout ceci arriver!"

     Bhall ferma les yeux, comme considérant l'allégation. Soudain elle donna de violents coups à son plus grand ange, saisit Brigit dans sa main droite, et pointa du doigt de son autre main la foule des anges guerroyant. A la seconde même, chacun des 440 anges qui n'avaient pas suivis Bhall, qui n'étaient pas restés fidèles à son autorité sacrée, brûlèrent dans des flammes jaune-pâle. Quant aux milliers d'anges restés du côté de leur reine, ils l'encourageaient, et Brigit pouvait constater que déjà ils se métamorphosaient, suite à leur chute, en d'épouvantables créatures altérées. De tous les anges au service de Bhall, seule Brigit demeurait pure et magnifique.

     "Ne me rejoins-tu pas?"

     "Non."  Répondit Brigit, intransigeante.

     Juste avant de heurter le sol, Bhall projeta Brigit le plus loin possible d'elle, dans un endroit où les créatures de feu n'iraient jamais, au plus profond des terres enneigées et glacées. Les injonctions de Bhall la suivirent, et façonnèrent une prison pour l'archange: un anneau de lumière qui brûlerait tous ceux tentant de le traverser. Et depuis ce jour, Brigit est prise au piège à l'intérieur de cet anneau.

 

 

Le Cercle du Carcer

 

     Dans les étendues glacées, des explorateurs raconteront avoir aperçu une magnifique lumière dans le ciel noir des longues nuits d'hiver. De nombreuses histoires à propos de la source de cette lumière seront avancées comme le passage des esprits de ce monde vers le suivant, le rayonnement d'un soleil endormi, ou encore la dépouille de Mulcarn lui-même.

     Mais la vérité est toute autre, très loin dans les terres glacées, brille un cercle de lumière, le Cercle du Carcer. A l'intérieur est piégé l'archange Brigit, que Bhall ne souhaita pas tuer lors de sa chute. Ceux qui voudront prouver que la Reine du Feu ne s'est pas totalement perdue dans les chuchotements d'Agares citeront la sauvegarde de Brigit. D'autres raconteront que si Brigit venait à être libérée, elle tuerait Bhall et régnerait sur son royaume, et qu'ainsi la Création aurait de nouveau une déesse du feu sacré.

     Mais ce ne seront que des histoires, échangées au coin du feu lors de froides nuits enneigées. De longs siècles durant, personne ne sera capable de traverser le Cercle du Carcer et de libérer l'archange piégé.

Commenter cet article